LUTTE CONTRE LE DÉSORDRE URBAIN: LE MAIRE DE LA VILLE DE BAFOUSSAM ÉQUIPE PROGRESSIVEMENT SES ÉLÉMENTS.

La lutte contre le désordre s’affiche parmi les priorités inscrites sur la feuille de route du Commandant Roger TAFAM, Maire de la ville de Bafoussam.

Après près de quatre mois de sensibilisation, le Premier magistrat de la ville s’apprête à user des moyens de répression règlementaires pour faire régner l’ordre dans les marchés, les quartiers et sur les principaux axes routiers du périmètre urbain, afin de donner à la ville de Bafoussam le visage d’une cité moderne.

Dès sa prise de fonction, le nouvel exécutif de la communauté urbaine de Bafoussam a fait une autopsie générale de la ville dont il aura désormais la charge. Le constat est plutôt alarmant. Entre occupation des emprises de la route, non respect de l’alignement au moment des constructions, installations anarchiques dans les marchés et quartiers, insalubrité et incivisme, pour ne citer que ces quelques parmi les nombreux qui minent la capitale de la région du soleil couchant.

Aux grands maux, les grands remèdes…

Face à l’insalubrité morale qui a fait son nid dans certains quartiers, le Maire de la ville a décidé de passer à l’offensive.

Sans vouloir étaler publiquement les stratégies mises à contribution pour atteindre les objectifs fixés, nous pouvons d’ores et déjà signaler la présence des équipes de la communauté urbaine dans la ville de Bafoussam, désormais identifiables par leurs belles tenues aux couleurs de la municipalité.

Police municipale_cubaf

L’on peut lire sur les casquettes, polos et pantalons de couleur noir l’inscription « Police Municipale ».

Cette cuvée pilote constitue pour le Maire de la ville, l’amorce de la mise en place d’une véritable brigade contre toutes les formes d’incivisme dans la cité capitale de la région du soleil couchant.

 

@ Léopold Nguelo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.