ENTRETIEN DE LA VOIRIE: LE MAIRE DE LA VILLE DE BAFOUSSAM DOMPTE LES NIDS DE POULE.

Depuis son élection le 25 février 2020 à la tête de la Communauté Urbaine de Bafoussam, Roger TAFAM a inscrit dans ses priorités d’offrir à la ville capitale régionale de l’Ouest les infrastructures et équipements répondants aux exigences de la modernité, dans le souci singulier d’améliorer les conditions et le cadre de vie de ses concitoyens.

Après de nombreuses réunions de concertation avec les populations, forces vives et autorités de la ville et des descentes de sensibilisation sur le terrain, le « SUPER MAIRE » a pris à bras le corps les problèmes   recensés. C’est ainsi qu’une vaste campagne d’assainissement urbain est lancée depuis le mois de Mai à la grande satisfaction des habitants de la ville.

Depuis quelques jours, c’est au tour des habitants des quartiers Toket, Banengo, carrefour explosif et environs, Nylon et Toungang ville de renouer avec de nouvelles habitudes de circulation routière.

En effet, certains axes routiers accidentogènes depuis plus de deux années du fait de nombreux nids de poule ont été provisoirement réaménagés à l’aide du gravier et autres produits mis en contribution par l’entreprise chinoise China lonteng Sarl, exploitant la carrière de Tchipou.

Le cas du tronçon reliant reliant le Lycée technique de Bafoussam-Canada au Carrefour Saint Thomas, en passant le célèbre carrefour « explosif », sur lequel les usagers s’étaient trouvés dans la malheureuse contrainte de se rabattre sur le seul côté de cet axe à double voie qui présentant moins de risques.

Le tronçon Carrefour Feu rouge-Carrefour Toungang ville par le boulevard du quartier Nylon à Djeleng,  offre désormais plus d’hospitalité aux usagers qui peuvent ranger dans le passé les difficultés qu’ils éprouvaient au quotidien pour rallier leurs résidences et lieux de travail.

Un autre axe sur lequel l’action des équipes de la communauté urbaine de Bafoussam apportera inéluctablement un soulagement aux populations est  celui allant du parking de la place des fêtes au lieu dit « fin goudron Brasseries » en passant par la Caplami et le Carrefour Socada. Même si le travail de bouchage des nids de poules est confronté à l’incivisme de certains usagers qui abandonnent les véhicules et camions sur l’emprise, le Maire de la ville est déterminé dans son action d’assainissement.

Pour le Maire de la ville de Bafoussam, Roger TAFAM, il s’agit ici de réduire les risques d’accident et d’améliorer la circulation dans le périmètre urbain sur certains de ces axes routiers dont les chantiers de réhabilitation attribués à des entreprises tardent à démarrer du fait de la crise sanitaire au Corona Virus et la  pluviométrie particulièrement forte dans la région  ces derniers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.