SERVICE:LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE BAFOUSSAM A UN NOUVEAU RECEVEUR MUNICIPAL.

Rostang Carhel TENGKE KAMGANG a officiellement pris fonction le lundi 21 septembre 2020 au cours d’une sobre cérémonie de passage de témoin.

Nommé par un décret conjoint du ministre des finances et du ministre de la décentralisation et du développement urbain en date du …….., Rostang KAMGANG, 34 ans, inspecteur des régies financières (Trésor) est diplômé de la prestigieuse école nationale d’administration et de la magistrature (ENAM) de la promotion 2011-2013.

Avant sa promotion au poste de receveur municipal à la Communauté Urbaine de Bafoussam, il tour à tour été, de Mars à Mai 2013 stagiaire à la trésorerie générale de Douala et dans les services déconcentrés de la trésorerie générale de Douala, ensuite de Mai à Juillet de la même année, il est admis en stage dans les services centraux de la DGTCFM et à la pairie générale du trésor à Yaoundé.

Très vite, ses encadreurs vont trouver en lui une détermination à toujours offrir le meilleur pour le succès des missions qui lui sont confiées. C’est ainsi qu’il va très vite bénéficier d’une attention particulière de sa hiérarchie qui va finir par le nommer cadre d’appui à la cellule de la législation et de la codification à la direction générale du trésor où il fera valoir son talent  de décembre 2014 au 11 mars 2016, date à laquelle il est nommé inspecteur vérificateur à la trésorerie générale de Bafoussam, poste qu’il a occupé pendant 4 années et six mois avant sa nomination au poste très convoité de Receveur Municipal de la Communauté Urbaine de Bafoussam.

Rostang Carhel TENGKE KAMGANG, aura eu juste le temps d’une traversée du rond-point de l’hôtel des finances pour occuper ses nouveaux bureaux à l’hôtel de ville  de Bafoussam.

 

Aux âmes bien nées…

Le nouveau Receveur Municipal de la CUB est une tête bien faite si l’on s’en tient à son parcours scolaire et universitaire.

Le 30 Avril 1986 marque à Nanga Eboko la venue au monde d’une étoile, Rostang KAMGANG.

Après un parcours sans faute au cycle primaire, il obtient son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) session de 2001 au collège saint cœur de Marie de Mbalmayo, puis le Probatoire et le BAC D obtenus respectivement en 2004 et 2006 au Lycée de Mimboman, dans la ville de Yaoundé.

Déterminé à se distinguer des jeunes de sa génération, il intègre l’Université de Yaoundé 2 à Soa et choisi de s’inscrire en Sciences économiques. Il va obtenir entre 2006 et 2010 un DEUG, une Licence et une Maîtrise en Sciences économiques pour l’année d’après, sans surprise aucune être admis au prestigieux et très sélectif concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature.

Il remplace au poste Madame Collette BENGA qui l’aura occupé près de six années durant.

Le désormais collaborateur du Maire de la Ville de Bafoussam, Roger TAFAM s’engage à apporter son expertise à la gestion saine des finances de la Communauté Urbaine de Bafoussam, au moment même où le processus de la décentralisation a atteint une vitesse de croisière.

Au regard des dispositions légales, il sera chargé de recouvrer les recettes mises régulièrement en recouvrement et de régler les dépenses ordonnancées par le Maire de la Ville. Il faut relever que le receveur municipal la garde et la gestion des fonds et valeurs de la collectivité territoriale décentralisée au sein de laquelle il est nommé.

@Léopold Nguelo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.